Please reload

Posts Récents

LES VOEUX DE NOËL ET DE NOUVEL AN 2018 DE MGR VICTOR ABAGNA MOSSA

December 20, 2017

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

HOMÉLIE DE MGR VICTOR ABAGNA MOSSA À LA MESSE D'INAUGURATION DE LA NOUVELLE EGLISE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION D'OYO, LE 11 MARS 2019

April 19, 2019

 

Ce 10 mars 2019 est une date qui entre dans l’histoire de l’Eglise de Jésus Christ qui est à Owando et particulièrement à Oyo. Nous avons, sous vos yeux en ce jour reçu ce joli bijou qui nous abrite en ce moment, une nouvelle Maison de Dieu que nous offre une jeune dame que nous aurions voulue physiquement ici avec nous : Madame Edith Lucie Bongo qui aurait eu aujourd’hui 55 ans.

 Cette nouvelle : église Notre Dame de l’Assomption est en effet la réalisation d’un projet spirituel de cette haute dame, qui nous a marqués et que nous n’oublierons certainement plus.

Aujourd’hui, sous nos yeux, cette nouvelle église a été consacrée, elle a été en quelque sorte baptisée et ointe d’huile sainte. A l’image du chrétien, elle est devenue le temple de Dieu, la Maison de Dieu, un lieu réservé au culte pour Dieu, un lieu de prière et du sacrifice : le sacrifice par lequel Jésus Christ s’offre à Son Père en prenant sur lui le péché des hommes pour rendre justes ceux-ci et leur permettre de gagner le Ciel.

Bien-aimés de Dieu ! avec l’Eglise de Jésus Christ qui est à Owando rendons grâce à Dieu car les dons les meilleurs, les présents merveilleux viennent de Lui. Oui c’est Dieu qui a inspiré   Cette enfant d’Oyo, qui a pu se dire au sortir de la petite église qui nous a servi jusqu’ici, comme le roi David : « Vois donc ! j’habite une maison de cèdre et l’Arche de Dieu habite sous la tente » (2S 7,2). Ce à quoi Yahvé répond et dit au roi David : « Ainsi parle Yahvé Sabaot. C’est moi qui t’ai pris au pâturage, pour être chef de mon peuple Israël… Yahvé t’annonce qu’il te fera une maison (2S7,11). Et c’est : en et par Jésus Christ que nous avons cette maison que nous allons à Dieu. Oui, dans cette Maison, comme Il l’avait dit à David, Dieu construit le temple fait de pierres vivantes que nous sommes tous : Il accueille, enseigne, édifie le Peuple qui marche vers Lui. Il construit ainsi le Corps du Christ… Donc la maison de Dieu c’est nous-mêmes, nous le temple vivant.

Rendons grâce à Dieu qui a touché les cœurs de ses Servantes Julienne et Ninelle, Sœurs de notre donatrice ainsi que celui de leur père, père de notre Nation. Ainsi le projet d’une église nouvelle, plus grande que la première est devenue réalité. Si les morts ne sont pas morts et si en Jésus Christ nous sommes vivants, alors par Jésus Christ, nous vous disons : Merci Madame Edith Lucie Bongo et que Dieu qui n’oublie pas nos bonnes œuvres vous accueille en retour dans sa paix éternelle. Merci Excellence, Mr le Président de la République d’avoir malgré les durs moments, accepté d’appuyer le projet d’une fille bien-aimée. Que Dieu bénisse votre famille et comme pour le roi David, qu’Il soit pour les membres de cette famille un Père et que vous soyiez pour lui des fils et des filles. Que votre foi grandisse encore et permette au Dieu de Jésus Christ de trouver place dans le cœur de chacun de vous. Merci !

Comment sans la foi sauriez-vous réaliser un tel projet ? Comment seriez-vous ennemis d’un Dieu que vous n’aimeriez pas ! Je suis pour ma part convaincu d’une chose : Le monde est de plus en plus tel, que si nous refusons Dieu, nous allons à celui -là qui a tenté Jésus en lui disant comme nous l’avons entendu dans l’évangile : « tout cela, tout ce monde, ces réalisations, ces richesses, c’est à moi. Abaisse-toi, adore-moi et je te donnerai tout cela » L’ange déchu, Lucifer est celui qui dit avoir la possession du monde, lui par qui le mal, la mort sont entrés dans le monde. Lui, qui fait tout pour que les hommes s’éloignent de Dieu. Comment donc, être de son parti et permettre que de telle réalisations pour Dieu se fasse ! Je rends grâce à Dieu pour la foi de ceux qui ont dit oui à ce projet devenu réalité, une réalité mise au service du Dieu de Jésus Christ. Que Dieu le leur rende et que la promesse faite à David soit aussi la leur.

Frères et sœurs en Jésus Christ, rendons gloire à Dieu pour tous ses bienfaits. Rendons grâce à Dieu qui rend nos cœurs généreux et ouverts aux autres ; à ce Dieu que nous ne voyons pas avec nos yeux de chair mais qui mène l’histoire des hommes vers le vrai bonheur – avec Lui. Rendons grâce à Dieu qui sait susciter au milieu de nous des hommes et des femmes qui ont le cœur sur la main et travaillent afin que leurs frères et sœurs quittent leurs misères et leurs peines. Rendons grâce à Dieu pour la foi au Dieu Trine et Un qui est arrivée jusqu’à nous et qui nous a permis la connaissance de Dieu, de ce Dieu qui s’était choisi un peuple, qui a parlé avec ce peuple et qui a fait de nous qui n’étions pas des juifs de devenir le Peuple de Dieu- et pas seulement Peuple mais aussi Temple, Maison de Dieu.

 Mais comme dit Saint Augustin

La maison de Dieu se fait « lorsque la charité vient tout assembler » comme l’a été tout le matériau utilisé dans cette maison. Il requiert donc l’amour, l’unité dans le peuple que nous formons. Dans cette maison réapprenons le commandement de Celui que nous avons choisi comme Maître, Jésus Christ : « Je vous donne un commandement nouveau, aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Et lui nous a aimés jusqu’à mourir… Dans la joie de cette Consécration, renouvelons notre amour, notre unité. Quittons le vieil homme et revêtons l’homme nouveau qui nous donne d’aller de l’avant. Dans notre Nation le vieil homme a pour nom : antivaleurs. A ce vieil homme beaucoup de nos frères demeurent encore attachés. Chez les jeunes il est devenu violence. Chez les adultes, il est devenu démission devant la responsabilité de parents et d’éducateurs. Vieil homme qui est aussi soif d’argent et de richesse qu’on voudrait gagner sans « la sueur de son front » comme nous le demande le Créateur. Un vieil homme qui surprendrait nos ancêtres- ce qui me fait demander : sommes-nous encore des humains !

Ici, dans cette Maison, nous apprendrons comme il nous est demandé en ce premier dimanche de Carême, à nous unir à Jésus qui nous dit que le pain ne suffit pas à l’homme pour vivre. Oui, si la vie sur cette terre nous prépare à la vraie vie, la vie d’éternité, non, le pain ne suffit pas. Ainsi Jésus refuse de faire le miracle pour lui-même. L’évangile de ce jour nous parle aussi d’une deuxième tentation de Jésus par l’ange déchu : il s’agit de la recherche du pouvoir politique en se soumettant aux puissances mauvaises qui en disposent. La course vers les nganga, les charlatans et les sorciers n’est-elle pas une autre anti-valeur qui fait beaucoup de mal à notre société ? Jésus, lui ne cède pas lorsque Satan lui propose de l’adorer afin que désormais le monde lui soit acquis. « Seul Dieu tu adoreras, Lui seul tu aimeras avant toute chose » répond Jésus.

Ce bâtiment désormais donc Maison de Dieu rappelle la toute première Maison de Dieu que Jacob consacra par une onction. Il venait de voir en songe une échelle reliant la terre et le ciel en ce lieu où il bâtit la Maison de Dieu et il dit : « Ce lieu est redoutable. C’est la Maison de Dieu et la Porte du Ciel (Gen.28, 16-18). On l’appellera la maison de Dieu. » A propos de ce lieu nous pourrons chanter avec le psaume 83 : » Que vos demeures me sont chères, Seigneur des armées ! Mon âme languissante soupire après les parvis du Seigneur. »

Cette Maison largement ouverte à tous est donc la Maison de Dieu. Ici viendront à la rencontre du Seigneur Jésus, Dieu d’amour humblement caché dans l’arche de l’Alliance nouvelle- le tabernacle- tous les hommes qui cherchent la vérité sur la vie. Par l’échelle de Jacob, l’homme qui désire connaître Dieu pourra monter à la porte du Ciel et apprendre que le Dieu Créateur de tout s’est révélé pour tous les hommes en Jésus et que ce Jésus, Fils de Marie est Celui qui nous conduit au Père, pour le bonheur ; le bonheur éternel auquel tous et toutes aspirent. Dans cette Maison, Dieu habite au milieu de nous ; Il est parmi nous et nous appelle afin que nous prenions le chemin du Ciel pour habiter avec Lui.   Dieu a quitté sa demeure, Il a choisi l’Eglise afin que nous délaissions notre demeure et choisissions le paradis. Dieu habite parmi nous pour que nous vivions par Lui, que nous marchions sur ses pas, que nous vivions d’amour.

Cette maison consacrée est l’image des chrétiens, temples de Dieu. Oui, nous tous baptisés nous sommes consacrés et devenus temples de Dieu ; consacrés au culte de Dieu. Nous sommes l’Eglise faite de pierres vivantes. Cette Eglise que nous formons a pour fondations les Apôtres. Peu à peu cette Eglise s’édifie, à travers les siècles jusqu’au jour où elle deviendra la Jérusalem Nouvelle, jusqu’au jour où sera révélée la Gloire de Dieu qui y résidait.

Cette Maison réalisée par les hommes, nous l’avons consacrée et sanctifiée, divinisée. Ici, dans notre prière nous portons la création qui est représentée par l’eau, le pain, le vin, l’huile, la cire, la pierre, la lumière, l’encens et c’est toute la création qui rend à Dieu la gloire qui lui est due.

Cette gloire, nous peuple de Dieu ne pourrons la rendre que si nous demeurons unis entre nous et unis à Dieu en Jésus Christ.

L’évangile du jour nous parle d’une troisième tentation que Jésus a connue et que nous aussi pouvons connaître. C’est celle de vouloir tout posséder. En tant qu’homme, nous sommes pleins de désirs ; nous voulons tout, tout posséder, tout connaître. En réalité quel est ce tout que nous voulons ? C’est Dieu- car Dieu est tout ! Le diable qui signifie le diviseur, essaie de séparer Jésus de son Père. C’est ainsi qu’il a séparé Adam de Dieu en lui faisant miroiter la perspective de devenir Dieu. Et Adam est tombé dans ce désir de toute puissance qui est en nous. Satan voudrait que Jésus ne suive pas la volonté de Dieu mais la sienne propre :

Jésus nous apprend à émonder le désir de puissance qui est en nous pour laisser une place à Dieu.  Chacun pourrait se demander en lui-même : quelle est la tentation qui est en moi : celle de changer des pierres en pain, celle de goûter à tous les plaisirs, celle de vouloir toujours plus, celle d’exiger de Dieu qu’il fasse ma volonté, celle de voir que la science et la médecine aient un pouvoir absolu sur la vie et sur la mort !?

 

 Que cette église dédiée à Marie notre Dame de l’Assomption, Mère de Jésus et notre Mère soit sous la protection constante de cette Mère puissante devant qui Satan n’a pas de force. Ô Dieu, Père de Notre Seigneur Jésus-Christ et notre Père, au Nom de Jésus Christ, fais qu’intervienne et intercède pour nous la Mère de ton Fils, qu’elle nous obtienne le salut dans ta gloire et la paix sur cette terre.

Que de cette Maison de Dieu, nous sortions avec plein de désirs des choses d’en haut ; que dans cette église viennent les hommes que tu veux sauver pour t’offrir leurs actions de grâce pour tous les bienfaits dont tu nous combles. Que ceux qui sortiront de cette église soient convaincus que le Dieu de Jésus Christ est l’auteur de notre vie, la source de toute vie, la source de toute autorité, de tout pouvoir. Que dans cette maison viennent humblement s’abaisser les hommes et les femmes de ce temps devant la majesté de ce Dieu de Jésus Christ, si puissant et pourtant si proche et si humble ! Amen !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

DIOCÈSE D'OWANDO

© 2017 Diocèse d'Owando | Tous droits réservés

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square