Please reload

Posts Récents

LES VOEUX DE NOËL ET DE NOUVEL AN 2018 DE MGR VICTOR ABAGNA MOSSA

December 20, 2017

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

LE COMPTE RENDU DE LA SESSION-RETRAITE 2018-2019, DU 18 AU 23 SEPTEMBRE 2018

October 10, 2018

 

La Session-Retraite de l’ouverture de l’année pastorale a la particularité d’être l’occasion d’un double regard : d’abord rétrospectif, pour relire et échanger avec les responsables des paroisses, des communautés, des maisons de formation, et les laïcs, sur le chemin parcouru, pour en déceler les atouts, succès, limites et pesanteurs ; puis prospectif, pour corriger et amender, afin d’envisager l’avenir avec davantage de lucidité et partant, de chance de succès, a souligné Mgr Victor dans son discours inaugural.

Considérée comme un moment fort de l’être ensemble, de penser ensemble et de marcher ensemble, celle-ci a été ouverte le mardi 18 septembre 2018 dans la salle des jeunes à l’Evêché d’Owando.

Prenant la parole pour ouvrir la Session-Retraite, Mgr Victor a esquissé à grands traits le bilan des activités de l’année pastorale écoulée et émis le souhait que cette session soit vraiment le lieu d’une écoute attentive, d’un partage fructueux sur la vie et le fonctionnement de nos paroisses et communautés, avant de remercier et féliciter tous les participants pour leur disponibilité et leur présence à ces assises.

Mais avant de commencer la Session comme telle, Mgr Victor a prêché une retraite de deux jours aux prêtres sous le thème : « nous sommes une famille appelée à la sainteté » afin d’inviter les prêtres à prendre un moment d’intimité avec Jésus dans le silence, la méditation et la prière et aussi de re-visiter leur agir de l’intérieur comme de l’extérieur afin d’être saints comme notre Père Céleste l’est (Mt 5, 48).

Cette sainteté qui doit aussi passer par la prédication, la prédication centrée sur le Christ : celle qui mène les âmes à la conversion, qui suscite le repentir, qui affermit le peuple de Dieu ; une prédication qui rend « amoureux de l’Amour » et non une prédication centrée sur le « moi » en usant des mots difficiles et des formules séduisantes en vue de se faire admirer et de rechercher la vaine gloire. C’est en agissant ainsi et ainsi seulement, insiste Mgr, que les prêtres pourront exercer le sacerdoce du Christ-Prêtre Eternel, en évitant le scandale, la vie dissipée ou éparpillée, la vie étriquée et mesquine ; car le prêtre ne doit pas seulement « ressembler à Jésus, mais être Jésus lui-même ». Lui, Jésus, qui nous invite à être sel de la terre et lumière du monde (Mt 5,13-16).

C’est par ces mots que l’Evêque d’Owando concluait la retraite pour laisser la place à la Session de formation, session ouverte le jeudi 20 septembre par la conférence inaugurale de M. Cyr Elenga, spécialiste en management des Ressources humaines.

Si l’année dernière, les ouvriers apostoliques du diocèse d’Owando ont médité sur le thème de la fraternité et de la communion, cette année, Mgr Victor invite tous ses collaborateurs (prêtres et laïcs) à se lever comme un seul homme pour bâtir l’Eglise de Dieu qui est à Owando telle que voulue par Jésus notre Seigneur. D’où le thème choisi cette année : « Eglise – famille de Dieu d’Owando, levons-nous et marchons à la suite du Christ, notre Modèle ». Par ce thème, Mgr l’Evêque d’Owando veut inviter tous les fils et filles du diocèse d’Owando à avoir la conscience que nous sommes une famille appelée à œuvrer dans la communion, l’amour, la synergie et dans le respect de l’autre afin de tuer en nous le vieil homme de la division, du sectarisme, de la passivité, de la médiocrité et de revêtir l’homme nouveau, celui qui sait ce qu’il est, ce qu’il veut et se donne le meilleur de lui-même pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand soin des âmes. Pour arriver à cette prise de conscience de façon conséquente, il faut s’approprier des méthodes efficaces de gestion et se laisser former continuellement d’où l’urgence de cette session de formation qui a été animée par deux conférenciers.

Le premier, M. Cyr Elenga Ibata, nous a plongés dans l’univers du management sous le thème : « l’Eglise catholique locale à l’heure de la stratégie et du management : enjeux, défis et perspectives ». Une conférence qui a eu pour objectif majeur, aider les prêtres et tout le peuple de Dieu d’Owando à devenir des « managers », c’est-à-dire des gestionnaires, de bons gestionnaires en vue de sortir le diocèse et nos paroisses de la routine aussi bien économique, physique que spirituelle. Le manager, a souligné le conférencier, c’est quelqu’un qui sait rassembler, communiquer ; celui qui écoute tout le monde, qui a grand cœur pour accueillir toutes les critiques ; celui qui sait rassurer, qui sait apaiser, qui connait son personnel, ses administrés ; celui qui est humble, celui qui sait favoriser la collaboration, celui qui sait prendre une décision. Enfin, c’est celui qui doit avoir une vision, une bonne vision des choses.

Interpellant les prêtres et les laïcs sur la catastrophe économique que notre Pays ou même l’Eglise vit actuellement, le conférencier a souligné qu’il est grand temps d’imaginer « une politique d’ensemble dans l’appropriation des méthodes de management pour la destinée globale de notre Eglise ». Pour cela, nous devons sortir de nos sacristies, pour annoncer l’Evangile de la vie, du développement intégral de l’Homme comme le soulignait le Pape Paul VI dans son Encyclique Populorum Progresso en proposant au peuple de Dieu des projets sociaux-économiques fondés sur les hautes valeurs de notre civilisation. A la fin de sa conférence, il nous a proposé un modèle stratégique de management adapté au diocèse centré sur les verbes : fédérer et mobiliser, animer et motiver, coopérer, dialoguer et témoigner, aller, servir et annoncer. C’est-à-dire fédérer et mobiliser le réseau interne de l’Eglise, animer et motiver les ressources humaines, coopérer, dialoguer avec le monde extérieur afin d’aller à la rencontre des brebis du Seigneur pour les servir et leur annoncer la Bonne Nouvelle du salut. Concluant sa conférence, M. Cyr Elenga Ibata a invité son auditoire à se lever à l’image du paralytique dont nous parle l’Evangile, à prendre le brancard et à marcher.

Le deuxième conférencier, Monsieur l’abbé Guy-Noël Okamba, Vicaire Judiciaire du diocèse d’Owando, nous a plongés dans l’univers canonique en reprécisant et en expliquant le rôle qui revient à chacun dans la vigne du Seigneur qui est le diocèse d’Owando allant dans le sens du principe de subsidiarité prôné par la doctrine sociale de l’Eglise afin d’éviter toute confusion. Car, dans une famille, disait-il, chacun a sa place et a un rôle à jouer et doit le faire avec détermination et opiniâtreté.

Après ces deux conférences, Monsieur l’abbé Kévin Borice Mokele, Directeur du Moyen Séminaire nous a fait le point sur le jumelage entre le diocèse d’Owando et celui de Saint Denis en France : jumelage dont la convention sera signée le 14 octobre prochain à Saint Denis entre notre Evêque et celui de Saint Denis. Ce jumelage pour ainsi dire a pour objectifs entre autres :

  • Permettre aux fidèles (prêtres, religieux (es) et les laïcs) des deux diocèses de vivre et de faire vivre la dimension universelle de l’Eglise, à travers l’organisation des rencontres, l’accueil réciproque, le partage d’expériences en matière pastorale et liturgique, l’ouverture à la différence et à la prière partagée ;

  • Encourager la mutualisation des savoirs faire, le partage et le renforcement des compétences visant le développement spirituel et humain ;

  • Promouvoir la pastorale pour le développement et participer à valoriser les ressources humaines et techniques favorisant l’essor de l’Eglise dans les deux territoires diocésains jumelés.

Ainsi donc, les travaux de cette Session de formation qui a connu  la participation des prêtres, des personnes consacrées et des représentants des laïcs venus de la majorité des paroisses de notre diocèse  , a été close le samedi 22 septembre 2018 à 19h en la cathédrale Christ-Roi d’Owando au cours de l’office des vêpres à l’issue duquel, Monsieur l’abbé Josias Oyombo Nkoli, Nouveau Vicaire général du diocèse d’Owando, a professé sa foi et a prononcé son serment de fidélité devant l’Evêque d’Owando et le peuple de Dieu réunis, comme l’indique le code du droit canonique concernant ceux qui occupent les offices au sein de la curie diocésaine.

Et le dimanche 23 septembre 2018, Son Excellence Mgr Victor ABAGNA MOSSA, Evêque d’Owando, a présidé la messe de l’ouverture de l’année pastorale 2018-2019 et d’envoi en mission en la cathédrale Christ-Roi devant tous les ouvriers apostoliques et le peuple de Dieu réuni pour la circonstance. Messe au cours de laquelle, l’Evêque a installé Monsieur l’abbé Josias Oyombo Nkoli dans ses fonctions de Curé de la cathédrale.

 

Fait à Owando, le 23 septembre 2018.

 

 

 

 

Pour le secrétariat,

Abbé Rony IBATA MISSATOU

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

DIOCÈSE D'OWANDO

© 2017 Diocèse d'Owando | Tous droits réservés

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square