Please reload

Posts Récents

LES VOEUX DE NOËL ET DE NOUVEL AN 2018 DE MGR VICTOR ABAGNA MOSSA

December 20, 2017

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

L'HOMELIE DE MGR VICTOR ABAGNA MOSSA A LA MESSE D'OUVERTURE DE L'ANNEE PASTORALE 2018-2019, 23 SEPTEMBRE 2018

October 8, 2018

 

« Mon papa ! Pourquoi les gens critiquent autant notre Eglise ? Pourquoi ils disent qu’on ne sert pas Dieu mais Satan ? »

C’est par ce message téléphonique (SMS) que j’introduis mon message. Cette petite qui m’envoie ce message vient juste d’être baptisée à l’Eglise catholique, notre Eglise. Et elle est au milieu d’Hommes et de Femmes qui se moquent d’elle. Tiendra¬-t-elle ? Sera-t-elle fidèle à son baptême catholique ?

Je vous salue tous – pasteurs de Jésus Christ, vous prêtres de ce diocèse. Aujourd’hui est une date historique pour chacun de nous. Une semaine durant, il vous a été dit que vous êtes une famille. Nous sommes une famille : frères et sœurs du Nouvel Adam Jésus Christ. Si cela est vrai, nous sommes tous frères et sœurs en Jésus Christ. Donc une vraie famille, Amour, solidarité, souci les uns des autres, pardon, voilà ce qui devrait vous caractériser, nous caractériser.

Encore une fois, écoutez ce que Jésus ressuscité a dit par Maria Valtorta. Aux Apôtres Il demandait : « Transmettez en mon nom le sacerdoce aux meilleurs d’entre les disciples pour que la Terre ne reste pas sans prêtre. Et que ce caractère sacré soit accordé après un examen approfondi… »

Jésus continue en disant : « Réfléchissez à ce qu’est le prêtre, au bien qu’il peut faire, au mal qu’il peut faire. » Et Jésus l’Eternel prêtre continue : « un prêtre indigne, impur, hérétique, incrédule, tiède ou froid, éteint, fade, luxurieux fait dix fois plus de mal qu’un fidèle coupable des mêmes péchés et entraine beaucoup d’autres au péché. »

Le Seigneur prévient encore : « le relâchement dans le sacerdoce, l’accueil de doctrines impures, l’égoïsme, l’avidité, la concupiscence. Cela débouche dans le déicide » et bientôt cela débouchera dans la mort non plus du Fils de Dieu ; mais la mort de la Foi en Dieu, la mort de l’idée de Dieu. Prêtres du Nouveau Testament, c’est de décider de refaire notre engagement, de redire notre oui, de revoir la vérité de nos promesses le jour de notre ordination. Mon frère prêtre, où es-tu aujourd’hui ? Est-ce prêtre indigne, impur, hérétique, infidèle, incrédule ? N’es-tu pas tiède, un prêtre froid, éteint, fade vivant de luxure, luxurieux dans tes pensées ? Pense au mal que tu fais dans le peuple de Dieu !  Pense au mal que tu fais dans le peuple de Dieu ! Pense au mal que tu fais, empêchant les Hommes d’accueillir le salut de Jésus Christ.

Revenons à notre SMS : que répondrons-nous à cette nouvelle chrétienne ? Par notre comportement, ne sommes-nous pas en train de repousser ceux et celles qui veulent venir à Jésus Christ ?

Nous avons au cours de cette semaine martelé : « Eglise, famille de Dieu, levons-nous et marchons. » vous allez retrouver vos paroisses, abandonnées parfois parce qu’elles sont des communautés que nous n’aimons pas ou abandonnés parce que nous avons travaillé sans demander à l’Esprit Saint de nous guider, de nous soutenir. Comment retrouvez-vous ces communautés, froides, tièdes, mourantes ou vivantes ? Qu’avons-nous laissé après nous ? Qu’est-il resté de notre passage dans telle ou telle autre communauté ?

Prêtres de Jésus Christ, mon Seigneur, permettez-moi d’emprunter encore des paroles de Jésus dans l’Evangile tel qu’il m’a été révélé. Ces paroles vous invitent à puiser votre nourriture, non pas dans votre imagination, dans votre concupiscence mais en Jésus Lui-même qui dit à Pierre : « Berger et Pilote dans les temps redoutables… Ta boussole, c’est l’Evangile. En Lui, se trouve la Vie et le salut. Et tout y est dit. Il s’y trouve tous les articles du code saint et la réponse pour les cas multiples des âmes. Et fais-en sorte que les prêtres et les fidèles ne s’en écartent pas. Fais-en sorte qu’il ne vienne pas de doutes sur lui, qu’on ne l’altère pas, qu’on ne le change pas, qu’on ne le falsifie pas. L’Evangile c’est moi-même ».

C’est cet Evangile aujourd’hui qui nous invite à l’humilité. « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » le manque d’humilité, la soif du pouvoir nous caractérise. C’est ainsi que nos communautés sont froides, tièdes, sans amour, sans partage. Car nos portes sont fermées à l’Esprit Saint. Et comme dit Jésus : Dieu est à la porte, Il frappe, mais trop imbus de nous-même, envahis des bruits extérieurs tournés sur nos propres personnes, nous ne pensons plus qu’au matériel, à l’argent à gagner, au pouvoir qui nous permettrait de gagner plus d’argent, nous ne pensons plus qu’à la louange venant des Hommes.

Or, les justes, les Hommes de justice et de paix, ceux qui aiment la vérité, les disciples de Jésus Christ passent par le chemin de Jésus Christ : Il est celui de la croix. Le vrai disciple dit la vérité que les Hommes n’aiment pas entendre – j’ai entendu hier matin à Radio Congo cette Histoire. Voici un Homme qui par soucis des enfants, des jeunes de son village a construit une école. Dans celle-ci c’est la discipline et le travail, ne réussit que celui qui travaille. Chez les autres, sans travaillent on réussit. La police protège ceux qui sortent pour tricher et à la fin, à l’université c’est le chômage parce que les élèves qui ont réussi, n’ont pas de niveau. Et voici qu’on vient brûler l’école de celui qui voulait le bien. Sous les yeux des policiers et des gendarmes…

Oui l’Homme de bien, l’Homme juste, le vrai disciple de Jésus n’est pas aimé comme l’ont été des prophètes comme Jérémie. Oui le juste, disciple de Jésus Christ est soumis aux outrages, aux tourments. Le vrai disciple de Jésus Christ ne peut pas être aimé des ennemis de Dieu.

Le vrai disciple de Jésus Christ vit et cherche à vivre de la sagesse qui vient de Dieu. Saint Jacques dit que ce disciple vit de droiture et de paix.

Si nos Eglises vivaient de l’Esprit Saint, elles vivraient de la sagesse de Dieu. Il y aurait chez nous, dans nos communautés la Tolérance, la compréhension, la miséricorde, les bienfaits sans calcul, la justice.

Mais, que voyons-nous dans nos communautés, dans nos cités ? Honnêtement parlant, nous avons bouté Dieu de nos cœurs. L’Esprit Saint avec ses dons, avec sa sagesse n’a plus sa place chez nous, dans nos cœurs. C’est ainsi que notre regard sur mon frère, sur ma sœur est tordu, Sali par la jalousie. Et les rivalités qu’ont trouvées place en mon cœur me poussent à des actions mauvaises, malfaisantes – sorcières.

Et Saint Jacques le dénonce : d’où viennent les guerres, les conflits ? Ils viennent de nos cœurs pleins de convoitises, de jalousie et alors nous nous fermons.

Sommes-nous des chrétiens vraiment, des disciples du Christ ? Saint Jacques dit : non. Et que venons-nous faire dans les églises ? Nous prions mal. Nous prions pour demander à Dieu l’argent, le pouvoir, la renommée, la fierté, l’orgueil…

Eglise famille de Dieu ! Réveillons-nous !

Au rayon des oubliettes reprenez s’il vous plait le plan Pastoral 2017 – 2018, travail réalisé à Tchikapika.

Engageons-nous à vivre ensemble la vraie fraternité dans la transparence et la solidarité au sein de l’Eglise – Famille de Jésus Christ qui est à Owando.

-           Ecoutez vos communautés, elles ont besoin d’être formées, d’être évangélisées.

-           Prêchez et parlez de Jésus Christ. La chaire des Apôtres que vous occupez ne dois pas servir à des discours sur vous vous-même mais sur Jésus Christ.

-           Les dix commandements pourraient nous aider à éloigner ce dont nous nous plaignons : les antivaleurs.

-           Notre plan pastoral n’a encore duré que neuf (9) mois et encore !!!

 

Que l’Esprit Saint nous aide à réaliser l’œuvre de Dieu dans notre monde et dans l’Eglise-Famille de Dieu d’Owando. Bonne et heureuse année pastorale 2018-2019 !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

DIOCÈSE D'OWANDO

© 2017 Diocèse d'Owando | Tous droits réservés

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square