Please reload

Posts Récents

LES VOEUX DE NOËL ET DE NOUVEL AN 2018 DE MGR VICTOR ABAGNA MOSSA

December 20, 2017

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

L'HOMELIE DE MGR VICTOR ABAGNA MESSE D'ENVOI À TCHIKAPIKA

October 8, 2017

 

Messe d’envoi, Tchikapika 23/09/2017

Rendons grâce à Dieu pour le don qu’il nous a fait de toute cette semaine, la 24ème du temps ordinaire de l’année liturgique A. Je vous invite d’ailleurs à revenir aux Paroles que nous avons entendues. Alors que nous avons choisi de méditer sur la fraternité, nous pouvons vraiment affirmer que Dieu nous a fait entendre des Paroles concernant la fraternité. Rendons grâce à Dieu aussi pour notre frère Claver Boundja, O.P, animateur de notre Session.

 

Chacun de nous ici a un jour entendu l’appel de Dieu, un appel multiforme qui a commencé par faire de nous des enfants de Dieu : «  A tous ceux qui l’ont accueilli il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, eux qui ne furent engendrés ni du sang, ni d’un vouloir de chair, ni d’un vouloir d’homme, mais de Dieu» (Jn 1,12-13). Par le baptême donc nous sommes réellement enfants de Dieu, nous sommes frères et sœurs dans l’Eglise de Jésus Christ. Par ce même baptême, nous sommes devenus avec le Christ, prêtres, prophètes et rois, nous tous. Nous devons prendre au sérieux ce sacrement, il nous incorpore à l’Eglise, et  fait de nous un grand peuple de frères et sœurs, une Eglise-famille comme cela se dit pour l’Eglise de Jésus-Christ qui est en Afrique : une immense famille de frères et sœurs sans considération de race ni de couleur.

 

Et il y a le presbyterium, ce corps que  nous formons depuis que l’on nous a imposé les mains. Chers prêtres, vous êtes des alter Christi, d’autres Christ. Avant l’imposition des mains, nous avons clairement déclaré : oui, je veux  devenir prêtres, collaborateurs des évêques pour servir et guider le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit-Saint.

Oui, je veux accomplir fidèlement le ministère de la Parole, c’est-à-dire annoncer l’Evangile et exposer la foi catholique. Oui, je le veux, je veux célébrer avec foi les mystères du Christ, selon la Tradition de l’Eglise pour la sanctification du peuple chrétien. Cela vient encore nous affermir, réaffirmer la fraternité que nous devons former, la vie que nous devrions mener.

A la suite de Saint Paul, je m’adresse à vous, vous prêtres du diocèse d’Owando : vous allez partir à vos lieux de mission. Sachez-vous comporter au milieu de vos communautés car le responsable se doit d’être exemplaire. En effet, l’apôtre Paul dit : « Paissez le troupeau de Dieu qui vous est confié, veillant sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu ; non pour un gain sordide, mais avec l’élan du cœur ; non pas en faisant les seigneurs à l’égard de ceux qui vous sont échus en partage, mais en devenant les modèles du troupeau » (1P 5,2-3). La tache n’est pas simple pour vous qui vous êtes engagés devant plein de témoins à servir et guider vos frères et sœurs. Evidemment votre mission sera réussie si vous prenez le temps de prier et de vous laisser vous-mêmes conduire par l’Esprit-Saint. Ici et là, Dieu vous fera signe, puissiez-vous voir ces signes et agir. Les signes de Dieu sont souvent inattendus, étonnants. Soyez donc attentifs et non étourdis.

Vous êtes jeunes et vous avez des responsabilités; que personne ne méprise votre jeune âge. Et, comme le jeune Timothée à qui l’apôtre Paul écrit avec l’espoir de venir près de lui, eh bien! Soyez des modèles dans vos paroles et dans votre vie. Etonnez les gens par votre amour et votre foi et par la pureté de votre vie.

Vous avez reçu par l’imposition des mains, le don de Dieu; ne le négligez pas. Soyez attentifs à votre conduite et à votre enseignement. Soignez-les et vous obtiendrez le salut pour vous-mêmes et pour les autres (1Tm 4,12-16).  

Vous êtes envoyés vers des hommes et des femmes, des enfants, des jeunes. Montrez-leur que Dieu les aime, et ne veut pas les condamner. Que votre nourriture, votre boisson soient les Saintes Ecritures. Saint Paul nous avertit: « la racine de tous les maux c’est l’amour de l’argent;  pour s’y être livrés, certains se sont égarés loin de la foi et se sont transpercés l’âme de tourments sans nombre» (1Tm 6,10). C’est pourquoi, il conseille à Timothée et à chacun de nous : « Toi, Homme de Dieu, fuis tout cela. Cherche à être juste et religieux, vis dans la foi et l’amour, la persévérance et la douceur. Combats le bon combat de la foi (1Tm 6,11-12).

La Parole de Dieu, mangez-la, assimilez-la : qu’elle devienne votre lumière, qu’elle vous garde irréprochables et droits.

Chers frères, chers prêtres, collaborateurs des évêques, vous avez reçu l’appel de Dieu. Il vous a appelés chacun par son nom. Il vous donne une mission dans l’Eglise de Jésus-Christ. Il ne vous a pas appelés parce que vous êtes Makoua, ou Kouyou, Mbeti, Moyi ou Tegue … Il vous a appelés, vous, pour cette portion de son peuple qui est au diocèse d’Owando.

Des hommes, des femmes, des jeunes, des enfants auxquels vous devez apprendre à aimer Jésus-Christ. Il est mauvais conseiller celui qui vous ferait replier sur la tribu, la région.

Où vous irez, portez la Parole de Dieu. Semez-la avec profusion. Voyez le Maître, il sème sur tous les terrains (Mt 13,1-9// Mc 4,3-9 // Lc 8,4-8 ). Faites donc autant, semez la Bonne Parole de Dieu.  Le Pape nous y invite. Soyez vous-mêmes la Bonne Terre! Mais sachons ne laisser personne sans lui donner la Parole qui sauve, car Dieu veut sauver tous les hommes et n’en perdre aucun.

 

Vous avez une belle mission ! Une noble mission. Collaborateurs des évêques, vous êtes apôtres de Jésus Christ, soyez de bons apôtres. Ne devenez pas des judas de la modernité. En vous perdant, ne perdez pas les âmes pour lesquelles Jésus a bien voulu s’incarner, souffrir, verser son sang et mourir. 

Aux saintes femmes, le Christ ressuscité avait dit : « ne craignez pas ; allez annoncer à mes frères » (Mt 28,10); aujourd’hui, il nous donne la même mission. Allez donc, faites des disciples, les baptisant au nom du Père, et du fils et du saint Esprit et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit (Mt 28,19-20). Demeurez les hommes de Dieu. Allez ! et comme des frères véritables, laissez l’Esprit-Saint animer vos communautés.

 

Bonne et heureuse année pastorale 2017-2018 !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

DIOCÈSE D'OWANDO

© 2017 Diocèse d'Owando | Tous droits réservés

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square